Jack Russell Terrier

Origine

Le Jack Russell Terrier a été créé dans le sud de l’Angleterre au milieu des années 1800 par John Russell Parson, dont le nom a donné la race. Les racines du Jack Russell Terrier remontent au désormais éteint Terrier Blanc Anglais. Russell avait l’intention de faire un terrier de travail pour chasser avec d’autres chiens, délogeant les renards de leurs terriers pour que les autres chiens puissent les poursuivre. Une qualité essentielle du Jack Russell Terrier était son agressivité mesurée. Elle lui donnerait l’importante faculté de poursuivre et effrayer les renards sans provoquer de dégâts physiques et ainsi mettre fin à la poursuite. Cela aurait été considéré comme antisportif. Les capacités du Jack Russell Terrier comprennent: chasser, pister, être agile et faire des tours. De nombreuses races peuvent faire valoir un héritage venant du Fox Terrier de cette période, comme le Terrier Brésilien, le Terrier Japonais, le Fox Terrier Miniature, le Ratonero Bodeguero Andaluz et le Terrier Tenterfield. Arthur Blake Heinemann a créé le standard de la race. Une première séparation a eu lieu entre les Fox Terrier de démonstration et de travail. Une autre séparation est apparue entre deux sortes distinctes de Terrier Blanc, portant toutes les deux le nom de Jack Russell. Après la Seconde Guerre mondiale, les besoins en chiens de chasse ont radicalement diminués, et avec eux les quantités de Jack Russell Terrier. Ces chiens ont alors été de plus en plus utilisés comme chiens de compagnie au sein des familles.

Description

Le Jack Russell Terrier est un chien fort et un terrier robuste, pratiquement toujours sur ses pattes. La longueur du corps doit être proportionnelle à la hauteur. Le Jack Russell Terrier devrait présenter une allure compacte et équilibrée, toujours en bonne et solide condition. Le pelage est dur ou cassé. Ces deux sortes de pelage ont une double couche avec une structure grossière. Le pelage cassé est légèrement long avec simplement un allongement des sourcils et une barbe. Quelques Jack Russell Terrier ont ce qu’on appelle un pelage dur, qui est plus long qu’un pelage cassé. Quel que soit son type, le poil n’est jamais bouclé ou ondulé. Il devrait être principalement blanc (plus de 51% de blanc) avec des marques feu, noires ou marrons. Les marquages marbrés et la coloration noire et feu se produisent mais restent cependant rares. En raison de la nature de leur utilisation, les Jack Russell Terrier sont restés pratiquement comme ils étaient il y a 200 ans. La taille des Jack Russell Terrier varie beaucoup, car divers types de chiens ont été utilisés à des fins particulières et dans de nombreux types d’environnement. Ils mesurent généralement entre 10 et 15 pouces (25-38 cm) au garrot et pèsent de 14 à 18 livres (6.4 à 8.2 kg).

Caractère

Les Jack Russell Terrier sont surtout des terriers de travail. Initialement reproduits pour chasser le renard de son repaire au milieu des poursuites, ils sont utilisés pour différentes proies vivant en terrier, comme par exemple, la marmotte ou le blaireau. Le travail du Jack Russell Terrier est de localiser la proie dans la terre, puis de la déloger ou de la maintenir en place jusqu’à ce que l’on creuse jusque-là. Pour cela, le chien n’aboiera pas mais surveillera la proie continuellement. Le Jack Russell Terrier a tendance à être étonnamment perspicace, sportif, audacieux, et vocal. Il n’est pas rare pour ces chiens de devenir hargneux ou ravageur s’ils ne sont pas correctement stimulés ou entrainés. Ils ont tendance à s’ennuyer facilement et vont alors s’exercer tout seul quand ils sont laissés à eux-mêmes. Leur grande vitalité et leur énergie les rendent bien adaptés à divers jeux canins, comme le Fly Ball. Les stages de dressage sont également recommandés aux propriétaires éventuels, car le Jack Russell Terrier peut être têtu par moment et devenir agressif envers les autres animaux et les personnes s’il n’est pas correctement socialisé. Ils ont une dose gigantesque de vitalité pour leur taille. Quelques Jack Russell Terrier sont agressifs envers les autres chiens, en particulier ceux de même sexe. Ils ont un solide instinct de prédation et poursuivent (et les tuent à l’occasion) les félins et autres petites créatures. Ils peuvent sembler ne jamais se lasser et seront toujours énergiques après une dure journée. Même si les chiens biens socialisés sont bienveillants à l’égard des jeunes, ils ne supporteront pas de mauvais gestes, mêmes involontaires.

Conditions de vie

Le Jack Russell Terrier est un compagnon agréable quand il est suffisamment exercé. Néanmoins, dans le cas où il ne reçoit pas assez d’exercice, il peut se transformer en une gêne. Il doit être emmené pour une longue marche tous les jours. En outre, il sera dans son environnement avec un espace pour courir, chasser et jouer. Dans le cas où le Jack Russell Terrier est laissé seul pendant la journée, que ce soit dans un loft ou une maison, il faut lui faire faire une longue promenade avant votre départ et après votre retour. Lui faire faire 30 à 45 minutes d’exercice intense chaque jour, et beaucoup de jeu sans chaîne dans la cour permet de le garder fatigué et hors de problème. Le Jack Russell Terrier est affectueux et aimant. Ils peuvent bien vivre dans les maisons avec des enfants expérimentés qui savent comment se comporter avec eux. Ils ne sont pas adaptés pour les foyers avec jeunes enfants. En plus d’être incontrôlables, ils peuvent tout casser quand ils sont mal pris en charge. Il faut toujours montrer aux enfants comment aborder et toucher ces chiens. Il faut superviser les interactions entre les chiens et les jeunes enfants pour éviter toute morsure, tirage d’oreille ou de queue de quel côté que ce soit. Il faut apprendre aux enfants à ne jamais approcher les Jack Russell Terrier pendant qu’ils somnolent ou mangent. Il ne faut jamais tenter de leur prendre leur nourriture.

Soins

Leur pelage nécessite un brossage hebdomadaire pour déraciner les poils morts et détachés. Si vous brossez votre Jack Russell Terrier fermement, il ne devrait nécessiter que rarement une douche.

Cardigan Welsh Corgi

Origine

Le Cardigan Welsh Corgi est censé descendre du groupe des Teckels. Les ancêtres du Cardigan Welsh Corgi actuel ont dû être introduits au Pays de Galles il y a plus de 3000 ans avant JC par les tribus celtiques provenant d’Europe central. Le Pembroke et le Cardigan Welsh Corgi ont été croisés et considérés constituer la même race jusqu’à 1934. Le nom « corgi » est particulier à cette race de chiens en gallois (Cymreig). L’expression «cor gi» est encore traduite par « chien nain » en gallois. Le nom actuel provient de leur région d’origine: Ceredigion au Pays de Galles. Le Pembroke et le Cardigan Welsh Corgi ont été reconnus par le Kennel Club en 1928. Le Cardigan Welsh Corgi a été utilisé pour diriger les bovins, chasser la vermine et protéger la ferme. Ils conduisent les vaches en jappant et en leur mordillant les talons. Leur petite taille leur permet d’éviter les coups de sabots des bovins. Le Cardigan Welsh Corgi n’a jamais été aussi populaire que le Pembroke, probablement en raison de l’influence de la famille royale. Ils ont néanmoins trouvé leur place dans de nombreuses parties du monde. Ils sont toujours extrêmement estimés pour leurs capacités de travail, de garde et de conduite de troupeau, en plus de leur compagnie.

Description

Le Cardigan Welsh Corgi est une chien long et près du sol. Leurs dos n’est pas vraiment plus long que celui de la plupart des chiens, leurs jambes étant tout simplement plus courtes.
Le double pelage a une couche de poils courte, épaisse et résistante recouverte par une couche plus longue et plus grossière. Le pelage est plus long à la collerette, à l’arrière des pattes et sur la face inférieure de la queue. Quelques Cardigan Welsh Corgis, appelés « Corgis soyeux » ou « Corgis à poils longs », naissent avec des pelages plus longs. Les nuances du pelage incluent rouge, sable, fauve, brindé, noir et brindé, bleu merle (noir et gris, marbré), noir et feu avec des taches blanches. Il y a régulièrement des marques blanches sur les jambes, l’abdomen, le cou et les parties du museau. Son espérance de vie est d’environ 12-15 ans. Un Cardigan Welsh Corgi normal fait environ de 10,5 à 13 pouces (260 315 mm) de haut au garrot et pèse de 30 à 38 lb (13,6 à 17,2 kg) pour le mâle et de 25 à 34 lb (11,3 à 15,4 kg) pour la femelle.

Tempérament

Le Cardigan Welsh Corgi est très astucieux et dévoué, capable et prêt à satisfaire son maître. Fiable et aimant, il peut pourtant se montrer prudent avec les étrangers. Il se socialise bien surtout en étant jeune. Le Cardigan Welsh Corgi est généralement dynamique et s’entend généralement très bien avec les jeunes tant que le chien se voit à une place inférieure. Son instinct de berger peut l’amener à mordiller leurs mollets. Protecteurs et robustes, ils sont très obéissants. Ils peuvent être agressifs avec les autres chiens s’ils ne sont pas dressés correctement. Ils essaient parfois de conduire les gens en leur mordant les talons. Le Cardigan Welsh Corgi est un chien actif et très intelligent. Le Cardigan Welsh Corgi est souvent utilisé comme chien de garde, car il est extrêmement sensible à des intrusions étrangères sur son territoire. Ils seront très bruyants jusqu’à ce qu’ils soient garantis que les intrus ne posent aucune menace. Ils seront prudents avec les étrangers et réserveront leur affection à quelques proches.

Conditions de vie

Le Cardigan Welsh Corgi a besoin quotidiennement d’une promenade ou d’un entrainement. S’il est suffisamment actif, le Cardigan Welsh Corgi se plaira dans tous les environnements, des appartements à la maison de campagne. Avec assez d’activité, il sera calme à l’intérieur, mais sera très dynamique dans le cas contraire. Des problèmes apparaitront si le chien se sent supérieur à ses maitres ou s’il ne reçoit pas assez d’exercice dans la journée. Le Cardigan Welsh Corgi a un pelage destiné à supporter le climat rude du Pays de Galles, mais cela ne signifie pas qu’il soit un chien d’extérieur. Il est proches des gens et ne doit pas être relégué sur la terrasse avec une communication humaine minimale.

Soins

Avec des jambes courtes et un dos long, le Cardigan Welsh Corgi peut être enclin à développer des blessures. Leur développement squelettique n’étant pas encore terminé, il faut éviter de laisser les chiots rebondir sur les meubles ou les lever sans soutenir les deux pattes avant et arrière. Leur pelage est facile à entretenir. Utilisez une brosse à poils durs et baignez-les seulement si nécessaire. Ils perdent leurs poils continuellement, avec une période de mue deux fois par an. Un brossage quotidien et des douches chaudes son nécessaires pendant ces périodes.

Bullmastiff

Origine

Le Bullmastiff est une race relativement jeune qui a été élaborée dans le milieu du XIXe siècle. Le Bullmastiff a été obtenu en Angleterre par croisement de 60% de Dogues et 40% de Bulldogs. Le Bullmastiff est recensé dans les archives dès 1795. Le Bullmastiff a été utilisé comme chien de garde pour trouver, affronter et retenir les braconniers. Ainsi, le Bullmastiff est connu comme le Chien de Nuit du Garde-chasse. Ces chiens étaient féroces et menaçants, mais ont été dressés à ne pas mordre les intrus. Le Bullmastiff actuel est un ami fidèle de la famille et un bon gardien. Il aime vivre avec sa famille, avec qui il se sent bien.

Description

Le Bullmastiff est massif, puissant, mais n’est pas un chien encombrant. Les mâles devraient faire 25 à 28 pouces (64 à 71 cm) de haut au garrot et de 110 à 130 livres (de 50 à 59 kg). Les femelles devraient faire de 24 à 26 pouces (61 à 66 cm) de haut, et de 100 à 120 livres (45 à 54 kg). Leur espérance de vie est de moins de 10 ans. Leur pelage est court, épais et légèrement dur, offrant une grande protection contre la pluie, la neige et le froid. Sa couleur peut être brindé, fauve, ou rouge, souvent avec des marques foncées sur la tête. Le fauve peut varier d’un brun clair à un roux brun. Le rouge peut aller d’un rouge-fauve clair à un riche roux foncé. Les stries sont une superposition rayée de fauve ou de rouge. Un Bullmastiff ne devrait avoir aucune marque blanche, à l’exception de la poitrine où un peu de blanc est autorisé.

Tempérament

Le parfait Bullmastiff est audacieux et confiant, mais obéissant à la volonté de ses maîtres. Intelligent et fiable, il peut être indépendant, mais il a besoin de plaire. Il est un gardien naturel de la maison et de la famille et réagira immédiatement en cas de menace. Le Bullmastiff a été élevé pour être un chien de garde silencieux. Il est donc rare qu’ils aboient. Le Bullmastiff est patient et protecteur avec les enfants. Mais comme ils sont si imposants, ils peuvent cogner ou marcher sur un petit enfant par inadvertance. Le Bullmastiff peut être agressif avec les chiens qu’il ne connait pas. Il se comporte le mieux avec les chiens de sexe opposé, en particulier si il a été élevé avec eux. Il peut coexister avec les chats s’il a été élevé avec eux, même si quelques-uns ne peuvent pas s’empêcher de les poursuivre. Le Bullmastiff est un chien dévoué, un gardien vif, avec une personnalité affable. Il est docile et sympathique, mais intrépide si provoqué. Peu enclin à l’agression, il attrapera un intrus, le maintiendra au sol et le maintiendra.

Conditions de vie

Le Bullmastiff est un chien à faible vitalité qui peut bien s’adapter à la plupart des maisons, bien que sa taille le rende plus adapté à une maison avec une cour clôturée. Ils ne peuvent pas supporter des températures extrêmes. En plus de l’empêcher de vagabonder et le protéger du trafic, une barrière empêche le Bullmastiff d’étendre son territoire au-delà de sa maison et de sa cour. Le Bullmastiff doit être emmené pour une promenade tous les jours pour satisfaire son intuition primitive de migration. Ceux qui ne satisfont pas ce besoin sont plus enclins à avoir des problèmes de comportement.

Soins

Le pelage à poils courts, légèrement durs n’est pas difficile à entretenir. Utilisez une brosse à poils durs, et nettoyer le chien si nécessaire. Cette race perd un peu ses poils.